La référence des professionnels
des communications et du design

Le Carré de Sable n'est plus

Lancée par le Groupe Cossette en 2003, l'école de formation Carré de Sable fermera ses portes l'an prochain. L'expérience visait à recruter et à former des concepteurs-rédacteurs et des directeurs artistiques. "Après trois ans, Cossette considère qu'elle a suffisamment renfloué ses effectifs en publicité", dit Gyslaine Fallu, qui dirige le Carré de Sable depuis les débuts et qui est aussi l'une des fondatrices de Tam-Tam/TBWA.

Cinq des six finissants de la première cuvée ont été recrutés chez Cossette, mais seulement trois de l'an dernier sont demeurés à l'emploi du groupe. Pour la session actuelle, qui se terminera à la fin de septembre, on ignore combien d'élèves resteront à l'emploi de l'entreprise. "L'agence ne pouvait continuer à remplir les concurrents à ses frais, dit Gyslaine Fallu. Car, il faut le dire, cette initiative nécessitait un certain investissement: les élèves - et moi-même - étions rémunérés."

Selon Gyslaine Fallu, l'expérience du Carré de Sable devait initialement durer deux ans. "Nous avons bénéficié d'une année de sursis, dit-elle. Bien entendu, je suis un peu triste. Mais je me réjouis du fait que cela ait permis à l'industrie de se renforcer. S'ils n'ont pas tous été recrutés ici, tous les élèves sont demeurés en publicité." Interrogée sur son propre avenir, Gyslaine Fallu est demeurée discrète, mais elle dit avoir des projets en branle.

comments powered by Disqus