La référence des professionnels
des communications et du design

MacLaren abandonne le compte de Rogers

L'agence torontoise MacLaren McCann s'est retirée de la compétition pour le compte de Rogers Communications, un de ses clients depuis 1999, mais Marketel demeure dans la course pour la portion québécoise d'un des plus gros comptes au pays. Rogers a remis celui-ci en jeu le mois dernier en invitant une soixantaine d'agences à participer au processus de sélection.

Rogers doit faire connaître d'ici la fin du mois l'identité des agences retenues en présélection, et une décision finale est attendue d'ici la fin de l'été. La révision touche toutes les divisions de l'entreprise active dans la câblodistribution, le sans-fil et les magazines, de même que le sport, avec la franchise de baseball des Blue Jays de Toronto.

La relation d'affaires entre MacLaren et Rogers avait pris un tour notoirement tendu ces derniers temps, ce qui laissait peu de chances à l'agence de conserver le compte, selon des sources proches du dossier. Environ 75 personnes travaillent au compte de Rogers chez MacLaren, tandis qu'une quinzaine chez Marketel oeuvrent pour celui de Rogers Sans-fil.

"Marketel a décidé d'y aller seule pour la portion du Québec et la portion médias, et nous sommes prêts à travailler avec n'importe quelle agence torontoise", a déclaré à Infopresse le président de Marketel, Jacques Duval. L'agence est détenue à 49% par MacLaren, mais elle a utilisé une filiale en propriété exclusive pour pitcher sur le compte de Rogers.

Rogers a par ailleurs annoncé vendredi qu'il étendait sa commandite du tennis au tournoi masculin des Internationaux du Canada en plus de renouveler sa commandite du tournoi féminin. L'entente de quatre ans, dont la valeur n'a pas été dévoilée, prévoit que le Masters de tennis du Canada deviendra la Coupe Rogers.

comments powered by Disqus