La référence des professionnels
des communications et du design

Zoum et Armada unissent leurs forces

Zoum, l'agence de commercialisation fusionne avec l'agence de publicité Armada pour former un groupe au chiffre d'affaires de 4 millions$ qui se classera parmi les 15 plus grandes agences québécoises. D'importantes mises à pied seront cependant effectuées, car la nouvelle compagnie, baptisée Zoum Armada, comptera 36 employés, alors que Zoum emploie actuellement 30 personnes et Armada une vingtaine.

"Ça nous donne l'occasion de faire une sélection et de garder seulement les meilleurs", a déclaré en entrevue Élisabeth Deschênes, fondatrice et présidente de Zoum, qui deviendra présidente et directrice générale de Zoum Armada. "Les postes-clés sont gardés, nous ferons des modifications aux postes de soutien."

Jacques Chalifour, le fondateur et propriétaire d'Armada, deviendra président du conseil de la nouvelle entité, qui débutera officiellement ses activités dans deux semaines. Armada déménagera par ailleurs ses bureaux dans ceux de Zoum. Ni les termes financiers de la transaction ni la répartition de l'actionnariat au sein Zoum Armada n'ont été dévoilés. "C'est un partenariat équilibré entre Élisabeth et moi-même", dit Jacques Chalifour.

Les clients de Zoum incluent le Groupe Archambault, les pharmacies du Groupe PharmEssor (Essaim, Obonsoins, Santé Services), les restaurants Pacini et la station touristique du Mont-Tremblant. Armada compte parmi ses clients The Gazette, le Groupe Sodisco-Howden, la Brasserie Moosehead et la Corporation de l'Industrie touristique du Québec.

"Zoum a développé une spécialité dans la commercialisation pour le marché au détail, et Armada a une spécialité en branding, alors le regroupement des deux sera bénéfique pour nos clients", dit Élisabeth Deschênes.

Zoum a déclaré des revenus certifiés de 2,5 millions$ pour son année fiscale terminée en juillet dernier. Armada avait déclaré des revenus de 3,6 millions$ en 2003, mais l'agence a dû composer avec le départ d'Imperial Tobacco, en 2004. Armada a depuis rattrapé une partie des revenus perdus grâce à l'ajout de nouveaux clients comme la Fondation Universitas, le plus récent en liste.

comments powered by Disqus