La référence des professionnels
des communications et du design

Vidéotron ne fera pas de recommandation à ses actionnaires

Le conseil d'administration du groupe Vidéotron n'émettra aucune consigne particulière à l'attention de ses actionnaires, à la suite de l'offre d'acquisition faite, le 9 août dernier, par le groupe Quebecor et une filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). Toutefois, il a fait savoir aujourd'hui, par communiqué, qu'il se montre favorable à l'offre de Rogers Communications.

Quebecor et la CDPQ offrent 4,9 milliards$ comptants pour l'acquisition de Vidéotron, soit 45$ par action. En revanche, l'entente de fusion entre Rogers et Vidéotron, conclue le 14 février dernier, prévoit un échange d'actions et paraît moins intéressante pour les actionnaires compte tenu de la baisse récente des actions de Rogers, estiment certains analystes financiers.

comments powered by Disqus