La référence des professionnels
des communications et du design

Des annonceurs bien discrets pour la nouvelle année

L'analyse des publicités diffusées durant les émissions Demandes Spéciales (TVA) et Infoman 2004 (Radio-Canada) du 31 décembre indique que peu d'annonceurs ont profité du changement d'année pour lancer de nouvelles campagnes.

En fait, selon les analystes du service de vigie publicitaire télévisuelle Eloda, les seules entreprises à avoir lancé de nouveaux messages à cette occasion sont Club Piscine pour ses appareils Super Fitness, et diverses entreprises offrant des sorties culturelles, dont Paramount Pictures ("Coach Carter"), Universal Pictures ("White Noise"), le Théâtre Saint-Denis ("Dalida, une vie").

"Cela suit une tendance que nous remarquons depuis quelque temps à savoir que les annonceurs ne profitent plus particulièrement des émissions spéciales, comme les galas ou les émissions de fin d'année, pour lancer leur campagne", dit Isabelle d'Auteuil, coordonnatrice au service clientèle d'Eloda. "Cela reflète aussi sans doute le fait qu'il n'y ait pas eu d'émissions traversant l'année à la télé québécoise cette année."

L'annonceur le plus présent à Demandes Spéciales était Quebecor Média, avec six occasions (Vidéotron Illico, SuperClub Vidéotron, Internet Haute Vitesse de Vidéotron), suivi de Universal Pictures, avec trois occasions. À Infoman 2004, l'entreprise ayant diffusé le plus de messages est Club Piscine, avec huit occasions et Loblaws (produits Le Choix du Président), avec cinq occasions. En troisième place, on retrouve Home Depot (carte de crédit) et GlaxoSmithKline (Nicorette), avec trois occasions. Les autres annonceurs qui se sont fait remarquer sont ceux du secteur commercial, annonçant leurs ventes d'après les fêtes (Brault & Martineau, Germain Larivière et Dumoulin). Dans les deux émissions spéciales, le secteur de plus représenté et de loin celui des spectacles et produits culturels, avec 16 occasions.

 


 

 

comments powered by Disqus