La référence des professionnels
des communications et du design

Génériques sans pub à la SRC

Radio-Canada abandonne momentanément l'intégration de publicités à l'intérieur des génériques d'émissions, l'une des formules qu'elle avait mises sur pied l'automne dernier pour contrer le zapping pendant les messages. La chaîne avait lancé en septembre trois types d'intégration de publicités, regroupées sous l'appelation "pauses créatives": en plus de l'insertion au générique, on retrouve des pubs à l'intérieur d'émissions et dans des décomptes précédant le début de certaines. (Pour plus d'info sur les pauses créatives, cliquez ici.)

L'abandon de cette formule pour les génériques fait suite à diverses protestations, notamment de la part de l'Union des artistes (UDA), selon lesquelles les crédits donnés aux artisans des émissions ne sont plus lisibles. "Nous sommes en train d'étudier des façons d'intégrer les pubs tout en respectant la lisibilité des crédits, dit Richard Portelance, directeur général, ventes et marketing, de Radio-Canada. Nous sommes très soucieux de respecter le travail des artisans, mais nous croyons aussi beaucoup au potentiel des pauses créatives. Mais en ce qui concerne les génériques, nous préférons délaisser l'intégration jusqu'à ce que nous ayons mis au point une formule qui fonctionne à la satisfaction de tout le monde."

À noter que le numéro de janvier-février du magazine Infopresse, à paraître bientôt, s'attarde plus en profondeur, dans un dossier sur la télévision, aux diverses stratégies des diffuseurs pour contrer le zapping et l'arrivée des "personal video recorders" (PVR).

comments powered by Disqus