La référence des professionnels
des communications et du design

The Apprentice séduit encore les annonceurs

Malgré une baisse d'auditoire de 30% cette année, les producteurs de l'émission américaine The Apprentice (NBC) demandent au minimum 2,5 millions$US aux annonceurs voulant s'afficher comme commanditaires de la troisième saison. Il s'agit d'une forte hausse par rapport à l'an dernier, alors que le prix plancher d'une commandite était de 1 million$, selon Advertising Age.

Sony Play Station et Visa International sont du nombre des annonceurs qui ont déjà signé une entente de visibilité dans l'émission. Elles s'associeront à l'une des tâches hebdomadaires des concurrents, au terme desquelles l'un d'entre eux est éliminé.

Parmi les entreprises sur lesquelles les apprentis de Donald Trump se sont penchés lors de la deuxième saison, notons Pepsi-Cola, Hasbro, Toys 'R' Us, Procter & Gamble (White Strips) et Levi-Strauss. L'émission, qui se termine cette semaine, figurait en cinquième place des plus regardées aux États-Unis à la troisième semaine de novembre. De quoi consoler un Donald Trump d'avoir dû mettre en faillite ses casinos le mois dernier.

comments powered by Disqus