La référence des professionnels
des communications et du design

Le pourriel perd du terrain, un peu

La part de pourriels dans les échanges électroniques mondiaux a reculé le mois dernier, mais les courriels indésirables représentent encore plus des deux tiers de tous ceux envoyés. Selon le Journal du Net, la proportion de spams est passée de 75% en septembre à 69% en octobre, son plus bas niveau depuis le début de l'année.

Le temps perdu à éliminer le phénomène ne risque cependant pas d'aller diminuant, car le nombre total de spams envoyés a bondi de 15 milliards l'an dernier à 35 milliards cette année, selon les données colligées par le site français.

Les États-Unis sont la principale pépinière à pourriels du globe, puisque 57% de ceux-ci provenaient d'ordinateurs américains l'an dernier, selon le concepteur de logiciel anti-spams Sophos. Le Canada se classait deuxième avec une production équivalant à 7% du volume mondial.

comments powered by Disqus