La référence des professionnels
des communications et du design

La pub électorale américaine fracasse des records

La campagne présidentielle américaine a généré des dépenses publicitaires record de 1,6 milliard$US, le double de ce qui avait été dépensé lors de la première élection de Bush, indique Advertising Age.

Les budgets de publicité politique des deux camps, concentrés dans quelques États-clés, ont ainsi surpassé ce que dépensent en un an les secteurs du jouet et des articles de sport à l'échelle des États-Unis.

Ce sommet vertigineux est le fruit de dépenses sans précédent des groupes d'intérêt gravitant autour des deux camps officiels, indique le magazine américain.

La réélection de Bush par une nette majorité des voix suscite par ailleurs des craintes d'une croisade morale renouvelée contre l'industrie publicitaire. Les sondages indiquent que 22% des électeurs ont cité les questions de moralité comme principal enjeu de la campagne, alors que seulement 19% voyaient le terrorisme comme l'enjeu numéro un.

Les grandes agences de publicité craignent qu'une montée du conservatisme décourage les créatifs de sortir des sentiers battus pour créer des campagnes qui se démarquent. "Les questions de décence vont être scrutées de plus près, et cela pourrait jouer sur la publicité et la définition de ce qui est indécent ou pas", dit Dick O'Brien, vice-président de l'Association américaine des agences de publicité, sur le site d'Advertising Age.

comments powered by Disqus