La référence des professionnels
des communications et du design

Commandites: Jacques Paradis arrêté

L'ancien dirigeant de Publicité Martin, Jacques Paradis, a été arrêté jeudi après-midi à sa résidence d'Outremont par la GRC qui l'accuse d'une fraude de 100 000$ dans le cadre du programme des commandites.

La GRC affirme que le publicitaire de 49 ans a fraudé le gouvernement en 1998 en se faisant payer des fausses factures liées à un contrat de commandite des Expos de Montréal d'une valeur de 314 200$.

Il a été remis en liberté provisoire et comparaîtra de nouveau le 1er novembre en Cour provinciale de Montréal. S'il est reconnu coupable, il risque jusqu'à 10 ans de prison.

Jacques Paradis, qui a déjà aussi été président de l'Association des agences de publicité du Québec, est la troisième personne arrêtée dans la foulée du scandale des commandites. L'ancien président de Groupaction, Jean Brault, et l'ancien fonctionnaire Chuck Guité, font face à des accusations de fraude de 2 millions$.

La GRC a précisé que son enquête sur le dossier des commandites se poursuivait et qu'autres arrestations pourraient suivre. L'enquête a été lancée en mai 2002 à la suite d'une plainte de la vérificatrice générale du Canada.

comments powered by Disqus