La référence des professionnels
des communications et du design

Le Guide annuel des médias est en kiosque

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Publié par les Éditions Infopresse, l'édition 2014 est présentement en kiosque; chiffres-clés, groupes médias, analyses et entrevues: aperçu des faits saillants de l'année et du contenu de cette 22e mouture.

Nous avons assisté en 2012 à une augmentation, bien que moins marquée qu'en 2010 et 2011, des investissements publicitaires dans plusieurs secteurs de l'industrie. La télévision occupe toujours le premier rang du classement, avec 812 millions$, soit une augmentation de 1%, suivie par les quotidiens (+1%), internet (+1%), les hebdos (+4%), la radio (+4%), l'affichage (-1%) et les magazines (-1%). Dernier au classement, le mobile a par contre connu un bond remarquable depuis 2011 avec une hausse de 56% de ses investissements publicitaires. Les différentes sections du Guide vous seront dorénavant présentées selon ce classement.

Afin d'approfondir le contenu des sections, notre journaliste Julie Buchinger s'est entretenue avec plusieurs membres du Conseil des directeurs médias du Québec (CDMQ), qui ont commenté les faits marquants dans les différents médias. Leur lecture éclairée de l'activité de l'industrie vous est proposée au début de chaque section.

Parmi les événements importants de 2013, le lancement de La Presse+, application destinée exclusivement aux tablettes, a marqué le paysage. «C'est ce qu'on appelle une innovation, développée ici de surcroît», a indiqué Michèle Savard, vice-présidente, planification stratégique, de Carat Montréal et présidente du CDMQ, en entrevue.

Toutefois, la transaction permettant à Bell Média d'acquérir Astral constitue probablement le principal fait saillant de la dernière année. Afin de satisfaire les exigences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), Bell devra se départir de plusieurs chaînes spécialisées, notamment Historia, Séries+, Télétoon et Télétoon Rétro, qui iront à Corus, ainsi que de 84 stations de radio, mais aucune ne changera de main au Québec. Le CRTC a également autorisé Radio-Canada, en mai dernier, à diffuser de la publicité sur Espace Musique et CBC 2.

Analyses d'experts, données ciblées, répertoire: le Guide réaffirme son importance et sa raison d'exister. Nous souhaitons d'ailleurs souligner encore l'apport exceptionnel des membres du CDMQ dans l'élaboration de cette publication. Son équipe a collaboré de près avec celle des Éditions Infopresse pour organiser, rassembler, valider et faire évoluer le contenu de cette 22e édition.

comments powered by Disqus