La référence des professionnels
des communications et du design

Nouveau logo de Yahoo!; l'avis des designers

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Hier, à minuit, Yahoo! dévoilait son nouveau logo après plusieurs semaines de mystère; Infopresse a sollicité l'avis de cinq créateurs sur son design.

Louis Gagnon, directeur de création de Paprika
Personnellement, je trouve que ce logo ne signifie pas grand-chose. La direction de Yahoo! en a fait tout un plat et elle a fait voter les gens pour en arriver à un résultat médiocre. Il n'y a aucun intérêt graphique. C'est une très mauvaise transformation de logo, malgré l'effet 3D et le balancement des lettres. On a voulu faire une transition en reprenant certains éléments de l'ancien logo, mais le résultat n'est pas celui escompté. D'avoir centré le Y, agrandi le deuxième O et incliné le point d'exclamation crée un logo flottant dénué d'intérêt. J'aurai préféré que Yahoo! ne change pas de logo ou que la transformation soit plus pertinente, car elle n'évoque rien. J'ai lu sur le processus créatif et j'estime que c'est un argumentaire inventé de toutes pièces pour nous inciter à aimer le logo. On n'y a mis aucune ligne droite, en invoquant l'aspect sinueux de la nature, mais je ne vois pas le rapport avec la conception d'un logo. Sur le plan esthétique, il n'est pas beau et il ne possède pas de qualité graphique. En plus, il a un style déjà démodé. Sur le plan du design, c'est un échec total. Yahoo! a voulu faire plaisir à tout le monde, alors elle n'a pas pris de risque. C'est un très mauvais choix.

Mario Mercier, directeur de la création d'Orangetango
Bien, sûr, je n'ai pas assisté au processus ayant mené à la conception de ce logo, mais de prime abord, je n'ai pas l'impression que l'on a réalisé un pas en avant. Yahoo! demeure dans le monde de la BD et de l'onomatopée. C'est le même type de langage. Si j'avais effectué une refonte, j'en aurais profité pour actualiser la perception des utilisateurs, mais on reste dans le même univers. Si l'entreprise veut être en compétition avec les autres grands moteurs de recherche, ce logo ne peut rivaliser avec celui de Google. Dans les autres logos diffusés chaque jour au cours du mois, j'y vois plusieurs propositions intéressantes. Celui qu'on a gardé est étrangement rétrograde. Je sens qu'on est revenu dans les années 80 du design. Le faux effet 3D est lamentable à mon avis. Le logo tente d'avoir une personnalité, mais j'ignore laquelle.

Gaëtan Namouric, directeur de création et associé de Bleublancrouge
J'aime ce logo parce que Yahoo! l'aime. Ce que je veux dire, c'est que la création n'est pas de la démocratie, c'est un diktat. C'est devenu impossible de pratiquer notre métier, car peu importe nos actions, plusieurs critiques se feront entendre. Ce qui est sûr, c'est qu'il s'agit d'un logo féminin, qui reprend certains codes de luxe. Le violet est d'ailleurs révélateur de ce virage vers la consommation. Aurais-je agi de la même façon? Non, mais on n'en parlerait pas aujourd'hui s'il n'avait pas autant de personnalité. Il nous propose quelque chose de nouveau. Le signe qu'un logo a un pouvoir d'évocation, c'est sa différence et le fait qu'il ne nous rappelle rien de connu. Ce logo est évocateur d'une marque féminine, ce qui est totalement inédit dans les médias de nos jours. Dans un monde essentiellement masculin, alors qu'une entreprise qui a eu l'audace de mettre une femme au pouvoir, le fait que l'identité de marque représente ce choix-là m'apparaît encore plus avant-gardiste que le choix typographique.

Nikolaos Lerakis, directeur de création de Beau
Le résultat final n'est pas des plus intéressants. Ce n'est certainement pas mieux que l'ancien logo. Selon moi, le processus a été plus attrayant que le résultat final. Le logo n'est tout simplement pas à la hauteur du battage médiatique autour de son lancement. Quand je l'observe, j'ai l'impression qu'on a fait un premier jet, mais que le concept n'a pas été poussé plus loin. Yahoo a utilisé une typographie humaniste semblable à celle de Google, mais moins amusante. Je ne suis pas non plus particulièrement frappé par son esthétisme. C'est à se demander s'ils n'ont pas consacré davantage d'énergie à se retrouver sous le feu des projecteurs plutôt qu'à concevoir le logo.

Claude Auchu, associé et vice-président, création design, de Lg2
Ce logo me laisse indifférent. La stratégie de lancement m'a semblé plus intéressante que le résultat. C'est difficile d'ouvrir le processus à des millions d'internautes. Cela demande du courage et de l'audace. À voir le résultat, je me demande s'ils n'auraient pas dû revenir à l'original, car je ne trouve pas le changement valable. L'ancien logo avait un esprit particulier, car la typographie suivait l'expression festive de cette onomatopée. D'après moi, il s'agit d'un changement de logo pour marquer une nouvelle direction. Ce n'est pas une transformation profonde. Yahoo! évoque plutôt une actualisation de son identité, surtout lorsqu'on regarde les 29 versions précédentes. J'y vois plutôt des variations sur le même thème typographique. Ce choix s'inscrit dans une tendance où l'on essaie de plaire à tout le monde, ce qui en résulte en une identité fade et dénuée de personnalité.

comments powered by Disqus