La référence des professionnels
des communications et du design

Championnat de golf de Montréal: "Nous avons misé sur la reconnaissance des joueurs au Québec"

David Skitt, directeur du Championnat de golf de Montréal et vice-président événements chez Synchro Sports

Le Championnat de golf de Montréal présenté par Desjardins commence aujourd'hui; pour l'occasion Infopresse s'est entretenu  avec David Skitt, vice-président, événements, de Synchro Sports et directeur du tournoi, élu compétition de l'année en 2010 par le Circuit des champions.

Quelle a été votre stratégie pour attirer plus de 50 000 spectateurs au Club de golf Le Fointainebleau en 2010, sachant que le Circuit des champions n'était pas forcément connu du public?
Nous avons misé sur la reconnaissance des joueurs qui ont passionné des générations de golfeurs de 30 à 50 ans, en particulier Fred Couples. Très populaire, il vit une véritable histoire d'amour avec les Québécois. Chaque mercredi, quelques mois avant le tournoi, nous annoncions un golfeur qui s'ajoutait, et la nouvelle était très suivie. Le branding représente un autre aspect important. Nous avons la chance de partager nos bureaux avec l'agence Bob. Chaque outil publicitaire, plus de 1000 au total, est de qualité comparable ou même supérieure à ce qu'on voit ailleurs, ce qui nous apporte une grande crédibilité. Depuis le début, nous comptons aussi sur des échanges avec de solides partenaires médias, comme RDS, l'an dernier, Le Journal de Montréal et Quebecor, ainsi qu'Astral. Cette année, nous avons voulu déployer la promotion à un autre niveau. Nous avons fait le tour de régions stratégiques telles que Québec, Sherbrooke et Gatineau-Ottawa. Il y a également eu un important volet de communication dans les régions américaines à proximité du Québec, ce qui comprend de la publicité et des promotions pour un voyage organisé jumelant golf et Festival international de jazz de Montréal. Des messages sur le site internet de l'Association des golfeurs professionnels (AGP), site de référence pour le golf, ont aussi été conçus.

Cette année RDS cède sa place à TVA pour la diffusion des tournois en français. Quel est l'impact pour vous et vos partenaires?
Les gens au Québec sont habitués de voir du golf à RDS. Toutefois, pour des réalités commerciales, il faut regarder les cotes d'écoute, et TVA nous ouvre davantage le marché. Les autres aspects importants sont la prépromotion, comme à Salut, bonjour! et aux nouvelles, ainsi que l'offre multiplateforme de Quebecor. Ces éléments, réunis, permettent de toucher un auditoire diversifié, de développer beaucoup de contenu et d'offrir une excellente présence à nos commanditaires.

Autant dans les médias que sur les réseaux sociaux, l'expérience sur le terrain a été soulignée. Le tournoi a également été nommé événement de l'année sur le Circuit des champions en 2010. Y aura-t-il des nouveautés cette année?
L'entrée au terrain a été revue. Les gens pourront interagir davantage avec les exposants. Nous misons aussi beaucoup le "truc du chapeau", soit les 16e, 17e et 18e trous. Il est rare de voir sur un terrain les trois derniers trous d'un seul endroit. Surtout qu'avec la fontaine, l'endroit est superbe. Toutefois, notre principal atout reste nos bénévoles. Je chapeaute une cinquantaine de comités, 1000 bénévoles et plus de 400 employés. Ils sont passionnés, dévoués et prêts à tout pour que cela fonctionne. Nul doute que c'est grâce à eux si le tournoi réussit aussi bien.

comments powered by Disqus