La référence des professionnels
des communications et du design

Journaux de Canwest: Paul Godfrey veut mettre l'accent sur internet

Paul Godfrey, pdg du National Post

Paul Godfrey, nouveau patron des journaux de Canwest, croit que les profits passeront par l'augmentation de la vente d'espaces publicitaires sur les sites web de la division. "Si nous voulons atteindre le niveau de succès que je souhaite, nous allons devoir réaliser une plus grande percée dans le monde numérique", a-t-il déclaré hier en entrevue à la Presse canadienne.

On apprenait en effet, lundi soir, que Canwest Global Communications a vendu sa division de journaux, Canwest LP, à un groupe de détenteurs d'obligations de l'entreprise, dirigé par Paul Godfrey, pdg du National Post, plus important quotidien du conglomérat.

Ils ont accepté de verser 950 millions$ en espèces. L'entente, évaluée à 1,1 milliard$, permettrait de conserver des emplois et de rembourser les créanciers de l'entreprise. De plus, les régimes de retraite, tout comme les avantages sociaux, seront conservés.

Torstar, propriétaire du Toronto Star, faisait également partie des acheteurs potentiels. L'offre du groupe dirigé par Paul Godfrey a toutefois été jugée supérieure aux autres. Le prix plancher, fixé par les banques créancières de Canwest, était de 950 millions$.

L'entente doit encore être approuvée par un tribunal des faillites, lundi prochain. Si elle l'est, elle devrait être conclue à la mi-juillet.

Paul Godfrey a auparavant dirigé Sun Media et les Blue Jays de Toronto à titre de haut cadre de Rogers Communications, propriétaire de l'équipe de baseball.

Canwest avait placé ses journaux sous la protection de la loi contre les créanciers en janvier dernier, à l'exception du National Post, pour ensuite les mettre en vente. Parmi ses publications, l'on trouve la Gazette de Montréal, l'Ottawa Citizen, le Vancouver Sun et le Calgary Herald.

Mardi dernier, Canwest confirmait avoir vendu ses éléments d'actif de télévision au câblodistributeur albertain Shaw Communications pour environ 2 milliards$.

Canwest est en restructuration depuis quelques mois à cause d'importantes difficultés financières contractées en partie lors de l'achat de publications de Conrad Black et des chaînes d'Alliance.

comments powered by Disqus