La référence des professionnels
des communications et du design

Interior Design Show: Tom, Arne et les autres

Nouveautés créatives, conférenciers de talent: la 10e édition du Interior Design Show (Ids) de Toronto vient de s'achever.

Les plus grands noms du design et de l'architecture étaient présents, et, cette année, l'étoile de l'événement était le Britannique Tom Dixon qui a su démontrer avec beaucoup de simplicité dans la forme (et une pointe de désabusement) la façon dont il aborde aujourd'hui son métier.
Lucide face à ses enjeux, il a relaté l'histoire de son parcours, depuis ses débuts de sculpteur-soudeur, la fondation d'Eurolounge, ses sept ans chez Habitat en tant que directeur artistique, jusqu'à ses récentes distributions gratuites de sièges à Londres et son travail de directeur du design écologiquement responsable pour l'entreprise finlandaise Artek.
Le public a aussi eu droit à une leçon de design d'objets érotiques, un créneau prometteur tant il est misérable du point de vue du design.

L'autre vedette de la journée a été le Belge Arne Quinze, figure plutôt rock du design contemporain, artiste allumé et autodidacte qui s'est fait connaître il y a une dizaine d'années grâce à du mobilier en mousse colorée. Aujourd'hui Arne Quinze est à la tête de Quinze et Milan, studio d'une soixantaine d'employés qui dessinent toujours des meubles, mais qui, surtout, mettent en forme ses idées les plus folles. Celles-ci prennent souvent la forme de structures faites d'accumulation de poutres de bois qui s'accrochent aux bâtiments existants, infiltrent les intérieurs ou, comme dans le cas de celle construite dans le désert du Nevada pour le festival Burning Man, sont finies en brasier géant.

Une visite de son site permet d'embrasser l'ampleur de son travail, des installations souvent conceptuelles, commanditées par des fabricants de l'industrie, comme la très visionnaire société belge de radiateurs Jaga.


comments powered by Disqus