La référence des professionnels
des communications et du design

Le CRTC reçoit 452 demandes de nouvelles chaînes numériques

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a dévoilé aujourd'hui le nombre total de demandes qu'il a reçues pour de nouvelles chaînes spécialisées numériques. Il ne s'agit plus de 100 ou même de 300 demandes, comme le laissaient croire les premières analyses; le nombre final est de 452. Parmi elles, 446 sont des chaînes payantes et spécialisées; deux sont des services à la carte; et quatre des services de vidéo sur demande. La liste préliminaire des demandes est disponible sur le site du CRTC: c'est un véritable "who's who" de l'industrie télévisuelle canadienne où se côtoient diffuseurs, producteurs et grands groupes médias.

Dans son processus d'appel d'offres, le CRTC avait défini deux types de demandes: celles de catégorie 1 et celles de catégorie 2. Les projets de chaînes numériques déposés dans la catégorie 1 (91 demandes en tout) visent, selon l'organisme, à "assurer une présence numérique canadienne". Les projets choisis (le CRTC prévoit d'attribuer 10 licences dans cette catégorie) seront obligatoirement distribués par les services de télédistribution qui utilisent la technologie numérique.

Les projets de catégorie 2 (355 demandes), pour leur part, n'auront pas de droits de distribution garantis. Le CRTC prévoit donc d'attribuer "un nombre illimité" de licences dans cette catégorie. Les chaînes de catégorie 2 pourront être en concurrence directe les unes contre les autres, mais ne pourront concurrencer des chaînes de catégorie 1 ou tout autre service existant.

Les demandes seront examinées lors d'une audience publique qui se tiendra à Hull (Québec) en août prochain, le CRTC prévoyant de rendre ses décisions à la fin de l'année.

comments powered by Disqus